Healthy lifestyle: Faire les courses

Vivre healthy n’est pas uniquement un choix de nutriments et une pratique de sport. C’est une philosophie à adopter dans différents aspects de la vie. Et la case « course » est un passage obligé pour tous.

Soyez un consommateur averti

La majorité des sujets qui traitent du bien-être et d’une meilleure alimentation met l’accent sur les changements à effectuer dans nos choix de produits à consommer mais peu abordent la méthodologie à adopter pour faire ses courses. Cela peut paraitre anodin, mais  lorsqu’on passe d’une alimentation classique où on achète aux grés de nos envies guidées par les campagnes marketing de produits riches en sucre et en gras, à un nouveau process d’achat conscient et responsable, les habitudes à adopter au super marché ne sont pas les mêmes, et cela pourrait même en perturber quelques-uns. 

Pour faire ses courses de manière efficace, il faut comprendre la mécanique du super marché pour mieux y résister. Il est utile d’avoir un petit aperçu de la façon dont les spécialistes du marketing conçoivent les supermarchés pour influencer nos décisions d’achat. Et, plus important encore, comment résister à leurs chants de sirènes.

Commençons par la base : Une alimentation saine commence par l’achat d’aliments sains. Mais pour acheter des aliments sains, il faut savoir ou chercher et surtout ne pas s’encombrer avec des aliments dont on n’a pas besoin et qu’on serait tentés de mettre dans son cadis par manque de préparation, de self-control  ou suite à une hypothèse prenant en compte des aléas improbables : Si je reçois une visite surprise, je me dois d’avoir à portée de main des cacahuète, des gourmandises sucrée et des chips, par exemple. 

Sachez que si vous êtes un peu confus dans un supermarché car vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, et bien c’est exactement ce que veulent les marqueteurs des grandes surfaces. L’aménagement est fait pour que vous vous attardiez le plus longtemps possible. Si vous êtes confus et que vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, vous passerez plus de temps à le chercher. Ce temps supplémentaire est provoqué pour que vous puissiez profiter d’offres spéciales (qui ne sont pas toujours « spéciales »), que vous soyez tenté par des achats impulsifs et pour que vos enfants vous convainquent de leur acheter un autre kinder surprise – entre autres-  (bien que vous en ayez déjà à la maison). Apres une visite comme cela, la mission des marqueteurs est accomplie, mais certainement pas la vôtre. 

Démystifions un peu les choses : L’article que beaucoup de gens achètent le plus souvent est le lait. Pourtant, les produits laitiers se trouvent presque toujours dans le coin du magasin le plus éloigné de l’entrée. Que ce soit pour des raisons logistiques – car les unités de réfrigération sont souvent situées dans les allées extérieures et plus près des quais de chargement, qui sont éloignés de la porte d’entrée – ou comme tactique de marketing. Mais quoi qu’il en soit, si vous n’avez besoin que d’un litre de lait, vous devrez faire un long trajet et traverser plusieurs « tentations » avant de l’obtenir. Et c’est un acheteur rare qui peut faire ce trajet sans acheter autre chose.

Lorsque vous entrez dans un supermarché, vous êtes généralement accueilli par la section des fruits et légumes. C’est un excellent argument de vente, car les fruits et les légumes sont attirants et incitent à rentrer dans le magasin. Cette partie du magasin peut parfois être mise de côté au profit de la boulangerie et de la charcuterie. Les magasins qui possèdent leurs propres boulangeries planifient leurs heures de cuisson pour les heures les plus remplies, afin de vous tenter avec l’odeur du pain frais et des pâtisseries. Certains magasins utilisent même des parfums artificiels « fraîchement cuits ». Si vous faites attention, le coin de viande, de volaille et de poisson est habituellement placé à l’arrière du magasin, à l’opposé des produits laitier, car parmi les produits de bases qu’un client aura tendance à acheter : Il y a le lait et la viande, et pour ce faire il sera obligé de traverser plusieurs rayons du super marché. 

Aussi, une mauvaise signalisation à l’enceinte du magasin ou des informations non claires dans les allées, pourrait être un autre moyen pour vous faire passer plus de temps dans les rayons. Si vous faites attention aux enseignes et aux produits listés, vous vous demanderez pourquoi ils listent des objets obscurs, au lieu de ceux que la plupart des gens essaient vraiment de trouver. 

Soyez donc conscient dans quoi vous vous embarquez lorsque vous rentrez dans une grande surface et résistez à l’appel des produits non healthy.

N’ignorez pas les rayons intérieurs des grandes surfaces, mais soyez plus sélectif quant à celui que vous empruntez. C’est là que l’on trouve le plus d’aliments transformés et de malbouffe. Si vous souhaitez vous rendre dans le coin des haricots, des grains entiers, du poisson en conserve et des soupes, vous serez obligés de passer à proximité des pâtes, des chips, et des aliments cuits prêts à la consommation.

Soyez un consommateur conscient

Maintenant que vous êtes avertis de la mécanique des supermarchés, il est important d’être conscient de vos actions lorsque vous vous y rendez.  

Idéalement, vous devriez créer des menus hebdomadaires afin de pouvoir faire vos courses une fois par semaine et maitriser les achats non listés. Soyez déterminés et clairs dans votre esprit avant de vous rendre au super marché. Faites une liste – et tenez-vous-y. Choisissez une enseigne dans laquelle vous avez confiance et allez y régulièrement. Cela évite de reconstruire un schéma de visite avec un nouveau super marché aménagé différemment.

 Si vous le pouvez, faites vos courses lorsque les magasins sont les moins blindés (les soirs de semaine entre 16 h et 19 h et les fins de semaine sont des créneaux qui ont tendance à être plus sollicités). De cette façon, vous pouvez entrer et sortir avec un minimum de temps perdu à faire la queue pour regarder les achats impulsifs potentiels. Évitez les dimanches si vous le pouvez ; en plus d’être occupés, la plupart des magasins ne reçoivent aucune livraison ce jour-là, donc les fruits et légumes, le pain et le lait ne seront pas les plus frais.

Voilà donc un aperçu sur quelques principes de base à prendre en compte avant d’entamer vos achats en super marché. Soyez un consommateur averti et conscient et gardez en tête qu’il est primordial de changer vos habitudes alimentaires et de manger Healthy mais que cette évolution doit s’accompagner par une prise de conscience vis-à-vis d’un certain nombre d’éléments, qui peuvent impacter nos vies. 

Madame Healthy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page